/La vision nocturne, des appareils enfin abordables ?
vision nocturne

La vision nocturne, des appareils enfin abordables ?

Depuis de nombreuses années il existe sur le marché des appareils de vision nocturne. Généralement réservés aux passionnées et aux plus fortunés d’entre-nous, du fait notamment d’un tarif relativement élevé, les dispositifs à vision nocturne sont désormais chose courante sur les places de marchés et catalogue discount. Que valent réellement ces appareils et sont-ils assez performants comparés à leurs consorts dits Premium ? la réponse dans la suite de cet article.

Les différentes technologies disponibles

Pour pouvoir comparer les différents modèles de vision nocturne du marché, il faut comprendre l’aspect fondamental de ces appareils : leur technologie. Pour faire simple, sachez qu’il existe deux grandes familles d’appareils de vision nocturne sur le marché. Les appareils à tubes amplificateurs de lumières et les appareils numériques, fonctionnant quant à eux de la même manière qu’un appareil photo sauf que le capteur CCD est cette fois-ci calibré pour être plus sensible aux U.V plutôt qu’à la lumière visible.
Une vision nocturne à tube amplificateur possède de nombreux avantages :

  • Autonomie Excellente
  • Performants
  • Fiables

Ces avantages, aussi attirant qu’ils puissent paraitre, ne viennent pas sans inconvénients, cette technologie est couteuse et la durée de vie d’une telle vision nocturne est limitée.
Les appareils à vision nocturne numérique sont plus récents, et offrent également de nombreux avantages :

  • Amplification lumineuse performante
  • Durée de vie
  • Tarifs

En contrepartie, l’autonomie d’un tel appareil est moindre comparé à une vision nocturne à tube. A titre d’exemple, là ou avec une simple pile « AA » une vision nocturne à tube peut tenir jusqu’à 30H non-stop, un appareil de vision nocturne numérique demandera plus d’énergie (et donc de piles) et vous offrira environ de 4 à 6H d’autonomie.

Quelle vision nocturne choisir ?

Suivant votre budget, il vous sera possible d’opter pour un appareil de vision nocturne allant de la première génération (50-300€), de seconde génération (1200-2500€) ou de troisième génération (2500-15000€).
Les dispositifs de première génération, offrent généralement de bonnes performances lors des nuits de pleine lune. Ils demandent cependant l’adjonction d’un illuminateur I.R pour les nuits sombre et leur portée est notamment limitée à celle de l’illuminateur.

Les dispositifs de seconde génération représentent à eux seuls le type de vision nocturne parmi les plus vendu du marché. En effet, malgré un tarif moins attractif, ils offrent des performances largement supérieures aux dispositifs de première génération. Ils permettent notamment de se passer d’illuminateur infrarouge et de ce fait, en font un parfait allié pour les chasseurs ou amoureux de la nature.

Enfin, les appareils de troisième génération sont ceux les plus modernes. Bien que de nouvelles technologies soient disponibles, l’armée utilise encore ce type d’appareil comme c’est le cas notamment du PVS-7 (voir le test sur le site du magazine vision-nocturne.info), largement utilisé lors de la guerre en IRAK.

Vous l’aurez compris, le choix d’un appareil de vision nocturne dépends notamment de votre budget. Nous vous conseillons cependant de vous orienter vers un appareil numérique de première génération car ils s’agit-là, du parfait compromis entre performance et budget.