/Quel circuit automobile choisir ?
circuit

Quel circuit automobile choisir ?

Il faut bien le dire, avec plus de 200 circuits automobiles répertoriés en France, les fans de sports mécaniques ont de quoi s’y perdre ! Pas facile de faire son choix au milieu de cette jungle d’asphalte, d’autant que les stages autos ont un coût relativement élevé. Alors, mieux vaut ne pas se tromper (notre sélection de très bons circuits ici) ! Voici donc les critères à prendre en compte pour passer un excellent stage de pilotage, formateur et rempli d’adrénaline comme on l’aime.

La longueur et la largeur de la piste

La longueur de la piste est une caractéristique particulièrement importante puisqu’elle influe sur le temps que vous allez passer au volant de la voiture de sport que vous aurez choisie. En effet, les circuits vendent leurs stages au nombre de tours. Ainsi, si vous effectuez 4 tours sur un circuit de 1,5 km, vous passerez un temps équivalent en seulement 2 tours sur un circuit de 3 km. Le prix devra donc être lui aussi équivalent ou quasiment, ce qui n’est pas toujours le cas. La largeur, souvent négligée, est elle aussi importante. Plus la piste est large, plus les dépassements seront faciles.

Le nombre de virages et leur qualité

Les virages proposés diffèrent d’un circuit à l’autre : chicanes, virage à rayon constant, parabolique, épingle et pif-paf ne sont pas présents sur tous les tracés. Assurez-vous donc d’en trouver une grande variété sur le circuit pour lequel vous optez. En effet, cela peut grandement améliorer votre formation et votre expérience. Après, c’est aussi une question d’enchaînements. Certains circuits sont plus difficiles que d’autres à cause de leur agencement. Si vous êtes débutant, un petit nombre de virages peut aussi tout à fait vous convenir.

L’homologation par la FFSA

La FFSA (Fédération Française du Sport Automobile) propose une certification aux circuits qui en font la demande et qui respectent un certain nombre de règles précises. Elle classe les circuits pour la compétition, les essais, l’entraînement et les écoles de pilotage avec différents grades. Son expertise est gage de qualité et surtout de sécurité (sachant que les circuits classés en compétition sont ceux qui doivent fournir le plus d’équipements). Bref, avec la FFSA, vous ne pouvez pas vous tromper.

Les infrastructures

Enfin, ne négligez pas les infrastructures du circuit. Y a-t-il des paddocks suffisamment grands ? Sont-ils équipés avec l’électricité, le matériel nécessaire pour la voiture, et une arrivée d’eau ? Existe-t-il un système de chronométrage pour enregistrer les temps que vous réaliserez ? Disposez-vous d’une salle équipée (écrans, wifi, climatisation…) pour la formation ? Pensez aussi à vos proches qui sont venus vous encourager. Il faut qu’ils puissent vous admirer confortablement dans des tribunes ou depuis une terrasse panoramique par exemple.

Alors, heureux ? Normalement, avec tous ces conseils, vous devriez passer une journée très agréable pleine de sensations !